Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 11:40

Google + (ou G+) , dernier né sur les réseaux sociaux, suscite actuellement de nombreux échanges sur la Toile. Encore en version test pour les initiés (principalement les Geeks), Google+ risque de faire parler encore de lui dans les prochains mois. La guerre Google Facebook s’intensifie. Mais qu’est-ce-qui est vraiment nouveau dans ce fameux Google+? Première innovation : on ne parle pas d’amis mais de cercles qu’on peut définir à sa guise. C’est d’une simplicité incroyable, on crée des cercles en regroupant les personnes que l’on souhaite, par exemple les amis du lycée, des membres de sa famille, ses amis les plus drôles. (le nombre maximum de cercles possible n’est pas précisé, mais il semble très large). Grâce à ces cercles, la diffusion d’ informations spécifiques est privilégiée (ce qui permet de mieux gérer la frontière vie privée/ vie professionnelle qui s’estompe aujourd’hui). Même si Google+ ne vise pas au départ les entreprises (l’approche est clairement pour l’instant tournée vers les individus) , on peut quand même imaginer une entreprise créant un profil Google + , définissant ses cercles comme les segments de marché, ou encore comme les types de groupes de fans (définis selon leur niveau d’activité Web pour la marque par exemple). Deuxième innovation : les déclics. Sur Google+, le partage de photos ou de vidéos est simple. De plus, avec un compte Google+, on accède à un stockage illimité de photos sur Picasa ! Quant aux informations de profil sur Google +, c’est un mélange de linkedIn ou Viadéo et de Facebook : en plus de sa photo et des données traditionnelles, on peut décrire sa formation, détailler ses différents emplois, préciser les lieux où l’on a vécu, les sites web qu’on aime. Une rubrique photos et vidéos est également disponible. Le « I Like » de Facebook se nomme « +1 » sur Google Plus. Toutes ces informations sont donc très riches en données marketing. Autre innovation : les bulles, qui permettent des rencontres improvisées sur le web (il suffit de dire qu’on est dispo, et on peut alors chatter par vidéos). Un chat simple est aussi proposé, avec l’avantage de Google traduction qui facilite les échanges multi langues instantanés. Google + n’a bien évidemment pas oublié le mobile : on peut désormais transférer automatiquement ses photos depuis son téléphone portable sur le Web, via l’application « Instant load » . Enfin, la fonction « clique » permet de pratiquer le SMS à plusieurs. Pour résumer, Google plus présente plusieurs bénéfices : il semble avoir pris le meilleur des réseaux sociaux existants, l’interface est simple, et il est pensé en connexion avec tous les nombreux outils existants de Google. En revanche, l’entreprise de Montain View devra faire face aux lois du marché et au fameux avantage au pionnier (le premier arrivé sur un marché). Reconstituer des réseaux déjà crées sur Facebook, linkedIn ou Viadeo depuis un certain temps reste une barrière à l’entrée pour beaucoup d’internautes. Leur trade off sera déterminant. Affaire à suivre donc !

Partager cet article

Repost 0
Published by christine balague - dans Réseaux sociaux
commenter cet article

commentaires