Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 00:12

Seniors : connected people ?

 

Si l’usage d’Internet a progressé chez les seniors, les moyens d’accés restent insuffisants. Un retard essentiel à combler pour réduire la fracture numérique. Le point avec Christine Balagué, présidente du groupe d’influence Renaissance numérique, oeuvrant pour l’accès de tous à Internet.

 

Comment les seniors pratiquent-ils Internet ?

Aujourd’hui seulement 14% des retraités sont connectés à Internet, un pourcentage peu élevé par rapport à la moyenne nationale (63%). Plusieurs facteurs expliquent ce retard. On constate d’une part, un frein économique. En effet, payer un ordinateur et une connexion reste coûteux. Donc, si le taux d’équipement a progressé, il reste faible. L’autre frein est d’ordre psychologique. Les seniors percoivent Internet comme compliqué. Ils n’en voient pas spontanément l’utilité et les avantages. Or, dès qu’ils entrevoient les bénéfices, ils sont très demandeurs. Se connecter leur permet de conserver un lien social avec leur famille, d’élargir leur connaissances et d’éviter ainsi l’isolement. Enfin, grâce à Internet, ils bénéficient des avantages de l’e-santé, à savoir, un accès à des services de soins de qualité grâce à des outils et des services dématérialisés (exercices cognitifs en ligne, liens vers des services d’aide à la personne...).

 

Quel est l’enjeu de faire évoluer leurs pratiques ?

Il s’agit de réduire la fracture numérique et, de fait, d’éviter la fracture sociale et générationnelle. Permettre au seniors d’accéder à Internet est un enjeu de société. L’intérêt est qu’ils puissent être mieux connectés au monde. L’autre enjeu, fondamental, concerne le bien-être et l’amélioration de l’état de santé des seniors et en particulier des plus fragilisés. Les services e-santé doivent être rendus accessibles à tous.

 

Quelles actions ont été mises en place et sont à venir ?

Le gouvernement** a lancé début 2010 Proxima Mobil, un portail de services pour les internautes mobiles. Parmi les applications accessibles à tous les utilisateurs de téléphones connectés à Internet, certaines sont dédiées aux seniors. L’objectif  : faciliter leur vie au quotidien et leur permettre à tout moment, grêce à une interface ludique, de bénéficier de services utiles. Par ailleurs, la mission « Vivre chez soi »* lancée par Norra Berra, secrétaire d'Etat chargée des Aînés et destinée à favoriser l’autonomie des personnes âgées inclut un groupe de réflexion « Technologies et services pour l’autonomie » dont je suis le rapporteur. Notre ambition : favoriser l’accès des seniors aux nouvelles technologies. D’autre part, le groupe d’influence Renaissance Numérique que je co-préside a lancé le label Ordi 2.0 pour des ordinateurs à prix réduits, issus des entreprises et reconditionnés. Des tarifs préférentiels de connexion sont appliqués aux seniors. Nous militons également pour mener des campagnes de sensibilisation visant à désacraliser Internet et à le rendre moins anxiogène. Enfin, des efforts ont été faits pour adapter et simplifier l’ergonomie des outils.

 

 

* la Secrétaire d'Etat chargée de la Prospective et du Développement de l'économie numérique, auprès du Premier ministre

**Voir Repères 128

 

Exergue : « Réduire la fracture numérique et, de fait, éviter la fracture sociale et générationnelle »

Partager cet article

Repost 0
Published by christine balague - dans Renaissance Numérique
commenter cet article

commentaires